FANDOM


Imagen2.jpg

Gollut de la vallée de Ribes

La présences de "nains" (Cat. nans) a été reportée depuis le XVIIIe siècle dans plusieurs vallées des Pyrénées catalanes, notamment dans la vallée de Ribes où semble-t-il, des villages entiers étaient peuplés de petites gens... Celles-ci auraient rarement mesuré plus d'un mètre vingt-cinq, et la plupart avaient un goitre (un fait courant chez les populations montagnardes dû au manque d'iode), doù leur nom catalan de Golluts (lire [gu'ʎuts]), dérivé du mot goll (goitre).

Ces personnages vivaient isolés dans les montagnes, en petits groupes qui ne dépassaient rarement une centaine d'individus. Répudiés par les populations locales, notamment dans la région de Ripoll, il étaient considérés comme une race maudite. Ils durent se réfugier dans les hautes vallées, où réduits à la malnutrition et souvent contraints à l'endogamie, ils tombèrent dans une misère telle qu'elle fut probablement à l'origine de crétinisme et déformations physiques comparables à celle des atrophiés des Alpes.

Les origines des Golluts ou Nans de Ribes sont probablement liées à celle des Cagots (connus comme Agotes en Espagne), dont la ségrégation de la part des populations locales semble comparable. Ceux-ci pourraient aussi descendre des Morisques, qui bien que convertis au Christianisme, furent victimes de persécutions qui les obligèrent à l'exil ou à partir se réfugier dans des régions de montagne (voir l'article sur les Marrans).

Les Golluts ont disparu au début du XXe siècle. Leur disparition demeure tout aussi mystérieuse que leur origine. Décrits de façon fort dénigrante et présentés comme une curiosité du folklore de la région, par Miguel Morayta dans un article publié dans le journal La Vanguardia en août 1886, les Golluts sortirent de la marginalité mais pour quelle célébrité :
Imagen1.jpg

Golluts ou Nains de Ribes

“Que la présente ne serve à tenir ma promesse de donner quelques nouvelles que j'ai pu recueillir sur ces habitants de Ribes du quartier de Vilademunt, que les natifs du pays appellent nains et qui ne mesurent que quatre pieds de haut.
Leur corps est petit, et leur métacarpe est excessivement développé, ce qui fait que leurs doigts semblent plus courts et plus gros qu'ils ne le sont en réalité. Ils sont assez larges du bassin et, surtout, des épaules, ce qui fait paraître plus forts et robustes qu'ils ne le sont... [...] Un grand nombre d'entre eux portent un goitre, du fait de l'arsenic contenu dans les eaux des montagnes.
Sans aucune instruction, ils vivent dans un état d'abrutissement stupéfiant. Ils savent comment ils s'appellent, mais rarement ils se souviennent du nom de leurs parents, et parfois ni celui de la localité où ils habitent. Ils ignorent complètement les nombres. Ils sont très intéressés et extrêment dociles, et même lorsqu'ils ont des recours pour vivre, ils demande l'aumône en toute occasion, la demandant pour ainsi dire, machinalement.
Habituellement les nains sont vendus ou loués par leurs propres parents à des cirques ambulants ou aux foires pour leur exhibition, comme moyen d'obtenir des misérables entrées d'argent familiales extras, ou simplement abandonés à leur sort qui les mène à la mendicité ambulante.”

LOCALISATION - Golluts.jpg

Localisation des Golluts en Catalogne

Les Golluts semblent avoir été fort nombreux, puisqu'on en reporte dans plusieurs villages du Nord-est de la Catalogne, la plupart situés dans les Pyrénées :


  • Vallée de Ribes : à Bruguera, Campelles, Núria, Pardines, Queralbs et Ribes de Freser (quartier de Viladamunt)
  • Basse Comté de Ripoll : à Vallfogona de Ripollès et les Llosses
  • Vallée du Ter : à Camprodon, Setcases et Tregurà
  • Massif de la Garrotxa (près d'Olot) : à Batet de la Serra
  • Massif du Montseny : à Gualba

Leur présence est également signalée en 1918 par Jacinto Aragonés dans des villages du Nord-ouest de la Catalogne :

  • Comté de Pallars Sobirà : à Espot
  • Comté d'Alta Ribagorça : à Boí et Ventolà

De l'autre côté des Pyrénées, de nombreux cas de crétinisme ont également été reportés, notamment dans l'Ariège, où ceux-ci, comme dans les Alpes, étaient montrés sur des cartes postales comme partie du folklore montagnard.

_

Zlang! ~ 2015

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard