Fandom

Zlang Wiki

Langues sifflées

306pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Langue sifflée.jpg


Les langues sifflées sont une forme de communication parallèle, qui adapte le langage humain sous forme de sifflements effectués au moyen d'un ou plusieurs doigts placés dans la bouche. Ce système permet une communication illimitée, parfaitement articulée et intelligible, et qui permet de communiquer sur de longues distances. C'est d'ailleurs en général dans des régions au relief fort accidenté que ce type de langage s'est développé.

Il existerait plus d'une trentaine de langues sifflées dans le monde. Bon nombre d'entre elles ont été étudiées (voir cet ancien reportage qui les aborde), notamment par le linguiste français Julien Meyer.

Langues sifflées documentéesModifier

La plus célèbre des langues sifflées est sans doute le silbo gomero de l'île de la Gomera aux Canaries (Espagne), ici présenté dans un reportage récent (voir également quelques exemples retranscrits ou ici avec explications en image). Ce langage remonterait aux anciens Guanches, lointains cousins des Berbères, qui habitaient les îles Canaries avant l'arrivée des Espagnols. Cette pratique, semble-t-il répandue autrefois à l'île voisine de Hierro, peut-être à d'autres, perdure encore à la Gomera, probablement plus par folklore que par besoin, à l'ère des téléphones portables et des GPS, mais c'est néanmoins un précieux témoignage millénaire.

En France, deux cas de langages sifflés ont été répertoriés. Le premier concerne des rudiments de langue sifflée ayant été rapportés à Paris. L'autre, et de loin le plus intéressant, se situe dans le petit village d'Aas en vallée d'Ossau dans les Pyrénées, et a été étudié par René Guy Busnel, dont on peut voir ici un reportage datant de 1964, et ici une présentation télévisuelle de 1979. Il s'agissait d'un langage sifflé appelé lo siular, parfaitement adapté au parler gascon local et employé à la base plutôt lors des activités pastorales.

Au Mexique, dans la région de San Pedro Sochiapam (Oaxaca), la langue chinantèque possède également son langage sifflé (voir ce reportage en anglais), mais il en existe une multitude d'autres formes dans le pays, comme chez les Kickapoo par exemple.

Nous avons également retrouvé le cas du "langage des oiseaux" de Kuşköy" en Turquie, illustré par ce reportage ; ainsi qu'à Antia sur l'île d'Eubée en Grèce, où des expériences amusantes ont récemment été réalisées.

Les Chepangs du Népal sifflent également leur langue, tout comme les Hmongs qui en usent pour des échanges amoureux. Nous reporterons encore l'existence de langues sifflées chez les Diolas de Casamance au Sénégal ou chez certains peuples d'Amazonie, qui les emploient notamment, pour se fondre parmi les bruits de la forêts pendant la chasse.

> Voir le site de l'association Le Monde Siffle, avec sa superbe bibliographie.

_

Liste des langues siffléesModifier

Cette liste des langages sifflés répertoriés indique le nom des peuples qui l'emploient ou la langue dans laquelle cette pratique est attestée. Ces formes de langage peuvent avoir une importance plus ou moins notable selon les cas.

  • Amérique
    • Alaska : Yupik
    • États-Unis : Taos
    • Mexique : Amuzgo, Chinantèques, Ch'ol, Kickapoo, Mazatèques, Nahuatl, Otomi, Sayula, Popoluca, Tepehua, Totonac, Zapotèque et Espagnol à Tlaxcala
    • Colombie : Desano
    • Bolivie : Sirionó
    • Brésil : Pirahã
  • Asie
    • Chine : Bai
    • Vietnam : Hmong
    • Birmanie : Chin
    • Népal : Chepang
    • Turquie : Turc à Kuşköy
  • Europe
    • France : Occitan à Aas + Paris (rudiments)
    • Grèce : Grec à Antia sur Eubée
    • Espagne : Espagnol à la Gomera et Hierro (Canaries), autrefois chez les Guanches
  • Afrique
    • Éthiopie : Bench
    • Afrique de l'Ouest : Bafia, Bape, Birifor, Burunsi, Daguri, Diola, Éwé, Fongbe, Marka, Ngwe, Twi, Tshi, Oule (entre autres, ce phénomène y étant fort courant) + certains sifflent en Français
    • Ghana : Nchumburu
    • Nigeria : Yorouba
    • Cameroun : Gbaya, Doohwaayo, Mofu
  • Océanie
    • Nouvelle-Guinée : Binumarien, Abau, Polopa, Telefol, et peut-être chez les Tairora et les Narak

_

Zlang! ~ 2015-2016

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard